Camp d'été 2017

Les jeunes du camp d'été 2017

C’est Marie, une fidèle animatrice du camp d’été de l’ASJSA (présente depuis 2 ans) qui a trouvé trois jeunes animateurs pour compléter l'équipe 2017: Manon, Héloïse et Augustin, trois jeunes animateurs qui ne se connaissaient pas, qui sont venus car ils avaient tous du temps de libre pendant leurs vacances et qu'ils étaient prêts à découvrir la trisomie et à vivre un temps avec des personnes trisomiques. Le résultat a été une réussite, une rencontre entre des jeunes dits normaux et des jeunes dits trisomiques, une rencontre qui s'est faite sur la différence, une différence reçue comme une richesse.

Marie à la cuisine

Une unité, une écoute, un partage naturel des responsabilités. Tous les soirs, les animateurs se retrouvaient pour mieux comprendre les paroles, les comportements des jeunes et pour voir quelle aide leur apporter le lendemain et quelle attention particulière donner à chacun.

En marchant

Les jeunes trisomiques, Astrid, Clémence, Marie, Alban, Augustin et William ont eux aussi apporté leur humour, leur attention et leur joie de vivre. Le matin : des activités calmes, presque toujours accompagnées de musique. Avec sa belle voix Manon transformait tout ce qui se vivait en temps de louange et de joie.

en tandem

L’après-midi : des jeux en équipes, un grand jeu qui s’est terminé par une chasse au trésor dans le parc de la mairie, la visite de la caserne des pompiers avec la possibilité pour chacun d’éteindre un feu de poubelle, la rencontre et les jeux de société avec les personnes âgées de la maison de retraite de Talmay, la journée tandem et vélos en bord de Saône et la soirée dansante.

A la caserne des pompiers A la manoeuvre de la lance à incendie

Sans oublier les préparations des repas, les repas et tous les temps partagés à vivre ensemble.

Préparation du repas

Et pour finir, le grand repas de fête avec crêpes et cidre et l’interview de RCF pour le journal du soir !

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://asjsa.eu/index.php?trackback/88

Fil des commentaires de ce billet